You are currently viewing Réseauter pour développer sa carrière : Les bases

On sait qu’aujourd’hui, pour développer sa carrière, il va falloir compter sur « le réseau. »

Le problème, c’est que tout le monde ne dispose pas d’un énorme réseau efficace et générateur de bons plans, d’entretiens d’embauche, ou de business. Du moins c’est ce qu’il pense.

Réseauter pour développer sa carrière est devenu une nécessité

Comme on peut l’entendre depuis 2007 dans le climat média de plus en plus anxiogène que l’on nous impose, le marché de l’emploi est déséquilibré.

Ici, déséquilibré veut dire qu’il y a beaucoup plus de demandeurs que d’offreurs.

Donc beaucoup plus de candidatures pour une offre postée par un recruteur, qui rencontre des candidats aux compétences de plus en plus similaires.

Embaucher représente un vrai risque :

  • Un risque financier (se tromper sur le recrutement d’un cadre peut coûter jusqu’à 44K€ à une entreprise, oui oui)
  • Un risque social (lâcher dans un service un manager ou un décideur fraichement recruté et qui ne fait pas du tout l’affaire, peut désorganiser matériellement et émotionellement une équipe, voire toute une entreprise en fonction de sa taille)
  • Un risque professionnel (pour le recruteur, qui ne fera pas long feu dans la boîte si l’erreur se reproduit trop souvent. Même si prendre des risques, parfois, ça a du bon).

Donc, on cherche des garanties pour diminuer ces risques et bien choisir l’élu. Et les garanties, ce sont les recommandations de ton réseau qui te les donnent.

Malheureusement, le réseau ne s’apprend pas à l’école. Alors voici quelques outils.

Pour bien réseauter, fixe-toi des objectifs

Compter uniquement sur la sérendipité pour développer ta carrière risque de lui faire prendre son temps. La sérendipité, c’est  « l’heureux hasard ».

Pour réseauter, c’est pareil : Compter sur le fait d’aller à un évènement réseau, et de repartir avec les cartes de visites de 10 recruteurs que l’on aurait joyeusement rencontrés et qui nous trouveraient formidable, ça n’existe pas.

Une fois que les occasions de réseauter sont créées (conférences, soirées, petits-déjeuner, associations, etc.), tu dois t’y rendre avec un objectif précis en tête. Donc, tu dois te préparer :

  • Sache qui tu veux rencontrer précisément à cet évènement, et ce que tu en attends
  • Lorsque tu connaîtras le nom des participants, des intervenants, des éventuels VIP’s, fais des recherches sur eux sur LinkedIn, Twitter, Facebook,etc.
  • Trouve les points communs que tu as avec les personnes qui t’intéressent (passionnés de photo, même sujet de mémoire à l’université), bref, des choses intéressantes qui feront que l’on se souviendra de toi
  • Etudie leur actu, le sujet sur lequel ils travaillent actuellement, pour pouvoir engager la conversation, leur montrer qu’ils sont importants pour toi, et que tu t’intéresses à eux
  • Prépare exactement le pitch qui correspond à tes objectifs pour cet évènement, pour que tu puisses être impactant lorsque tu te présenteras à eux. On ne se présente pas de la même façon en fonction de ce qu’on veut et de la personne que l’on a en face de soi.

Réseauter pour développer sa carrière est un état d’esprit

On ne peut récolter les fruits de son réseau que lorsqu’on les a bien plantés, cultivés, et que l’on a été patient.

Et je ne le dirai jamais assez, un évènement réseau n’est pas une collection de cartes de visite qui vont se mettre à chanter pour toi dans ton tiroir une fois rentré au bureau.

Alors on veille bien à apporter d’abord de la valeur à son réseau, sans attendre rien en retour. Exemples :

  • Lorsque tu auras engagé la discussion avec les interlocuteurs qui t’intéressent, propose-leur un service, une façon de les aider. Tes notes sur un sujet sur lequel ils bossent, un livre, une information sur un évènement, etc. Apporte-leur de la valeur en leur faisant gagner du temps, par exemple. Et tu sauras quoi faire, puisque tu l’auras pré-pa-ré.
  • Si tu n’as pas la possibilité de le faire dans l’immédiat, présente-leur quelqu’un qui pourra le faire à ta place : un contact intéressant pour leur développement, leur homologue que tu connais dans une autre région, etc.

Attention toutefois à la qualité des gens que tu présentes. Sois vraiment sûr de leur compétence, il en va de ta réputation. Surtout si l’interlocuteur de ton objectif est quelqu’un d’influent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.