Comment savoir si mon idée de reconversion peut marcher ?

Si tu te poses cette question, c’est que tu as déjà fait un premier pas vers ton projet de reconversion professionnelle, en t’accordant la chance de laisser germer une idée. Cool 🙂

Il existe beaucoup de croyances autour de «ce qui peut marcher», et de «ce qui ne marche pas», en termes de projet pro.

Sur telle idée qui a «des débouchés», ou telle autre pour laquelle «les recruteurs recherchent». Ou encore cette idée entrepreneuriale pour laquelle «tu trouveras forcément des clients».

Tu es une working-maman, donc en charge de tout l’univers (au bas mot^^^)
Tu as envie de changement pro, mais ta valeur sécurité clignote en rouge : «Tu ne peux pas te permettre de te planter dans ton nouveau projet !»

Voyons alors comment satisfaire ton envie d’autre chose, et calmer ta banquière intérieure…

Les 2 options de la reconversion : salariat vs entrepreneuriat

Le salariat

On peut vouloir rester dans le salariat en apprenant un nouveau métier. Dans ce cas-là, ce qui va faire que ça marche ou que ça ne marche pas pour toi, c’est ta capacité à trouver un emploi.

A priori chercher un emploi c’est possible dans tous les métiers.

Même dans les filières pénuriques, il y a toujours des offres d’emploi qui paraissent, je t’assure.

Dans la discipline de la recherche d’emploi, la démarche est assez simple :

Tu dois d’abord définir correctement ton point B (ton objectif de nouvelle situation professionnelle, ton nouveau job).

Ensuite tu établis comment aller de ton point A (situation actuelle) à ce point B : remodeler ton CV, écrire une lettre de motivation adaptée, faire fonctionner ton réseau, mettre à jour ton profil Linkedin…

Puis si tu sens qu’il te manque des compétences, tu construis un pont entre A et B en suivant une formation, ou toute autre action que tu peux mener.

Et tu traverses, point. (Au moment où j’écris, la durée moyenne de recherche d’emploi pour un cadre, c’est 9 mois).

La 2ème option est de vouloir se reconvertir dans l’entrepreneuriat.

L’entrepreneuriat

Dans ce cas, tu veux savoir sur quelle idée te lancer, si celle-ci peut fonctionner (c’est-à-dire si tu vas pouvoir trouver des clients et pouvoir te payer sans avoir à manger des pâtes pendant 10 ans parce que tu dois financer ta nouvelle «liberté»…)

C’est la voie qui fait tellement envie mais aussi tellement peur.
Donc c’est sur celle-ci que nous allons nous concentrer dans cet article, d’ac ?

C’est quoi une idée entrepreneuriale qui marche ?

Ben en fait, il n’y a pas de réponse à cette question.

Tout peut marcher.
Je dis bien tout.

MAIS…
À condition de ne pas brûler les étapes, et de faire les choses intelligemment.

Tu vas d’abord devoir définir ton marché, et tester méthodiquement ton offre, pour savoir si ça répond et si tu te sens bien dans ce que tu proposes.

Envie de trouver ton nouveau projet professionnel, pour plus de sens au travail et d'équilibre au quotidien ?
Reçois mes 5 pistes pour une reconversion réussie
«Spécial working-mamans»

Une idée qui marche =

  • C’est une activité/offre qui rencontre une clientèle
  • Avec laquelle tu te sens bien
  • Que tu as plaisir à exercer
  • Et qui te permet de gagner de l’argent

Oui, parce que l’entrepreneuriat doit rapporter de l’argent.

Une idée de reconversion entrepreneuriale qui marche

Même si ce n’est pas ton moteur au départ, qui t’a fait te lancer dans ce projet de transition professionnelle.

L’idée n’est pas de galérer côté finance et d’être encore moins heureuse que dans votre vie salariée, parce que tu ne sais plus comment payer tes factures… Tu dois prendre soin de ta banquière intérieure, tu vois ?

Il y a donc 3 choses à valider pour savoir si une idée peut marcher :

1 – Ta clientèle

Tu dois connaître suffisamment tes clients pour pouvoir leur proposer une offre adaptée.
Quand je dis connaître, ce n’est pas juste dire «je veux bosser avec les femmes de 25 à 50 ans».

Connaître sa clientèle, c’est savoir ce qu’elle aime, ce qu’elle lit, ce qu’elle mange, ce qu’elle regarde à la TV, ses problèmes, ses envies, où elle travaille, où elle part en vacances, etc… Enfin tu vois, comme une super copine.

Si ce n’est pas encore le cas, tu vas devoir partir à sa découverte (interview, questionnaire, réseaux sociaux…)

2 – Une offre commerciale

Votre offre doit vraiment répondre  à un besoin et régler un problème chez tes clients.

Tu dois donc avoir identifié clairement le principal souci de tes clients potentiels.

Ta proposition commerciale doit expliquer en quoi tu apportes une solution à ce(s) problème(s).

3 – Ta compétence

C’est la capacité que tu as, à répondre aux besoins de tes clients. Pour ça peut-être devras-tu te former pour monter en compétences (d’ailleurs je t’invite à te former toute ta vie, tout le temps^^)

Tu as peut-être une idée de projet dans un champ de compétences que tu maîtrises déjà parfaitement ?
Cool !

Mais dans une reconversion entrepreneuriale, tu seras toujours en apprentissage, parce que tu vas devoir apprendre à exercer le métier d’entrepreneur (qui est un métier à part entière, en plus de ton métier de base).

Ben oui, parce que le marché évolue, la technologie et la réglementation aussi. Donc même une fois que ton activité est lancée, tu dois t’adapter en permanence.

Comment puis-je tester mon idée entrepreneuriale ?

Il n’y a pas de réponse simple et claire à « est ce que ça va marcher ou pas ? ».

Pour que ça marche, tu dois essayer, te planter, apprendre, réussir, apprendre, etc. «Test and learn», comme on dit !

Une méthode

Pour tester ton projet de reconversion en mode entrepreneurial, je te déconseille d’y aller toute seule « la fleur au fusil » !

Il te faut une méthode.
Sans cela, tu vas te heurter à tes freins matériels (obligations familiales, manque de temps) et émotionnels (peurs) de working-maman.

En plus de la méthode, tu dois avoir une motivation à toute épreuve.
En effet, la construction/le développement de ton projet ne sera pas linéaire.
Tu vas passer par des montagnes russes émotionnelles. Tu vas te questionner en permanence.

Pour lancer ton projet il te faut une méthode

Est-ce que je ne fais pas une grosse bêtise ?

Tu dois avoir une méthode qui te permet d’entretenir ton énergie et ton état d’esprit pour surmonter ces périodes de doute.

Ton entourage

Entoure-toi de personnes prêtes à te soutenir

Surtout ne reste pas seule (surtout si c’est avec ta banquière intérieure ! haha 😉)
Dans ton environnement, tu dois t’entourer de personnes qui sont prêtes à t’écouter et vous soutenir.

Prends de la distance avec les relations qui ont encore plus peur que toi.
Si tu ne peux pas les éviter (par exemple ton homme 😉), tu dois apprendre à le gérer.
Ton chéri peut avoir une réaction décourageante, voire blessante, face à ton projet de reconversion. C’est souvent parce qu’il a peur, qu’il s’inquiète pour toi. Saches décrypter cela pour éviter que ça ne s’ajoute à tes peurs à toi, d’ac ?

C’est tout pareil avec les parents.

Les gens qui t’aiment et dont l’avis compte pour toi sont rarement les meilleurs soutiens dans ces projets de changement de vie pro.
Ils projettent trop de peurs sur toi.

L’accompagnement

Tu peux aussi te faire accompagner dans ce projet par un mentor. Cela t’aidera à construire ton plan d’action et à maintenir ton niveau d’énergie.

L’accompagnement permet de gagner du temps et de l’argent. C’est un investissement dans ton avenir.

Fais-toi accompagner par un mentor pour construire un plan d'action

Certes, il existe beaucoup de formations en ligne gratuites pour t’aider dans tous les domaines de l’entrepreneuriat.

Mais laquelle choisir ?
Imagines le temps que tu vas perdre à suivre une mauvaise formation, puis une autre un peu mieux mais qui ne répondra pas à tous tes besoins.

Tu risques de te perdre en chemin, et à te retourner fissa vers la solution re-salariat.

Alors que si tu choisis un mentor et que tu investis sur toi, tu es déjà dans un état d’esprit entrepreneurial.

Tu te mets alors en situation d’avoir accès à toutes les ressources nécessaires pour faire marcher ton idée. Dans sa forme d’origine ou dans une version modifiée, mais tu es en capacité de trouver des solutions et de t’adapter.

🔹🔹 En résumé pour savoir si ton idée de création d’entreprise va marcher 🔹🔹

⭐ N’y vas pas seule / Entoure-toi des bonnes personnes / Fais-toi accompagner par un mentor

⭐ Connais bien tes clients / Identifie ceux.celles avec lesquels.les tu as envie de travailler

⭐ Créer une offre qui réponde exactement aux attentes de ces clients-là, et maîtrise bien ton offre

⭐ Maintiens tes compétences au top : formation permanente

⭐ Apprends de toutes les situations, même les plus difficiles. C’est quand on surmonte une épreuve qu’on apprend et qu’on élargit sa zone de compétences, yes !

Se reconvertir dans n’importe quel métier ou dans l’entrepreneuriat, ça peut marcher, mais pas n’importe comment.

Tu veux trouver ton nouveau projet professionnel ?

  • Celui qui conviendra à ta vie de professionnelle active ET à ta vie de maman ?
  • Pour plus de sens, d'équilibre, et de sérénité au quotidien ?

Mais tu manques de temps, d'inspiration, et surtout de méthode ?
Je peux t'aider !

Prenons un instant pour en parler dans le cadre d'une "Séance-déclic", que je t'offre avec plaisir (valeur 150€)
Et définissons ton premier axe de travail, pour engager ton nouveau projet.

Pour réserver ta "Séance-Déclic", c'est ici
Je réserve ma séance

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu