Exercice pratique pour obtenir des recommandations par son réseau

Que tu sois en recherche d’emploi, que tu cherches des clients, ou que tu sois simplement en veille, tu dois savoir « réseauter ».

C’est-à-dire DONNER, pour pouvoir compter ensuite sur les gens que tu connais, et sur ceux qui les connaissent, pour RECEVOIR à ton tour (rendre visible ton message et trouver les bonnes connections, celles qui te feront atteindre tes objectifs.)

Et on ne réseaute pas n’importe comment. Ça s’apprend, et ça s’accompagne d’un certain état d’esprit.

Néanmoins, attention.

Travailler son réseau, c’est utile, c’est agréable, mais ça peut être très chronophage. Notre présence sur les réseaux sociaux nous le prouvent : Si on ne s’y organise pas comme il faut, on y passe juste un temps fou, et pour très peu d’impact.

Bref, organisons-nous, pour prendre du plaisir dans la démarche et créer de la valeur, pour soi et pour les autres.

Et allons chercher des recommandations !

Comment se faire recommander par son réseau ?

Dans cet article, je ne vais pas reprendre tous les objectifs possibles du réseautage, je vais simplement aller droit au but. Et t’aider à comprendre comment tu peux obtenir des recommandations par ton réseau, qui t’aideront à atteindre tes objectifs professionnels.

Pour commencer, un exemple :

Quand tu cherches un emploi, tu peux postuler en réponse à une offre. 

Si tu connais quelqu’un qui connaît la personne qui recrute pour ce même poste, tu peux aussi passer ton CV à cette personne, pour qu’elle puisse te recommander au recruteur en charge de l’offre.

Et bien une recommandation, c’est ça.

La deuxième solution, celle de la recommandation qui passe donc par ton réseau, est la plus impactante (à condition que ton intermédiaire soit une personne de confiance aux yeux du recruteur, bien sûr).

Qui peut te recommander ?

Il y a deux types de personnes qui peuvent intervenir pour toi : Tes prescripteurs, et tes contaminateurs.

(Rassure-toi, personne n’est malade 😉 )

Tes prescripteurs peuvent te recommander

Tes prescripteurs, sont les personnes qui peuvent te recommander à quelqu’un de manière concrète, car ils ont un pouvoir d’influence.

Ils te connaissent, connaissent ce que tu as « à vendre » (👉🏼la recherche d’emploi est aussi une démarche de vente, oui, et je te donne toutes les astuces dans cet autre articles, pour t’aider à te vendre pour trouver un job)

Ils ont peut-être déjà travaillé avec toi, sont d’anciens clients, (re)connaissent tes compétences, et pensent qu’ils ne prennent aucun risque à te recommander, si quelqu’un venaient à leur parler d’un besoin qui se rapproche de ce que tu fais/ce que tu recherches.

En situation de recherche d’emploi, ce sera par exemple un cabinet de recrutement : Le recruteur recommande et appuie ton profil auprès de son client prêt à embaucher, car il te connaît, il t’avait déjà rencontré.e ou recruté.e par le passé.

Tes contaminateurs peuvent te recommander

Tes contaminateurs représentent un cercle beaucoup plus large de ton entourage.

Comment "trouver sa voie" en 3 étapes ? - spécial maman -

La réponse dans ma conférence-phare, enregistrée pour toi

  tes informations restent confidentielles.

Ce sont tout simplement les gens qui te connaissent de loin, mais suffisamment pour pouvoir parler de toi « en bien ».

Ils n’ont pas de rôle de recommandation directe, car ils ne connaissent pas forcément tes services dans les détails, mais ils sont capables de dire que tu existes, de penser à toi quand ils entendent tes mots-clés.

Ils ont moins d’impact que tes prescripteurs, mais ils sont plus nombreux. Et prêts à diffuser ton message, à condition qu’ils sachent ce que tu as à offrir/ce que tu recherches.

Comment aider ton réseau à te recommander ?

Ces deux types de contact sont donc à chouchouter sincèrement, que tu sois en recherche d’emploi, en démarche de mobilité dans ton entreprise, en création ou développement de la tienne…

Pour les rendre actifs et prêts à te recommander à quelqu’un, il n’y a qu’une chose à savoir. Qu’une seule chose à faire : C’est de t’assurer que chacun est capable de parler de toi en comprenant bien ton offre, ta recherche, et comment chacun peut t’aider.

Donc pour commencer, pose-toi les questions suivantes :

Demande-toi quel élément vient à l’esprit des gens en premier lieu quand ils pensent à toi ? (et si tu veux le savoir, demande-leur directement)

Tes contacts comprennent-ils, savent-ils exactement ce que tu fais dans la vie, et comment tu peux leur apporter quelque chose par tes compétences spécifiques ?

Sauraient-ils parler de toi à leur propre réseau ?

Est-ce que c’est bien toi qu’ils pensent recommander, quand quelqu’un leur demande un contact dans ton domaine de compétences ?

Exercice pratique pour se faire recommander par ton réseau

  • Choisis un contact dans ton réseau, et appelle-le.la pour lui poser quelques questions.
  • Prends des nouvelles, et donne-lui en. N’oublie pas de détailler :
    • Ce que tu fais actuellement “Je suis en recherche active d’emploi, (ou j’ai lancé mon activité de…)
    • Ta démarche actuelle de contact : « …donc je suis en train de vérifier que tous les gens qui pourraient me recommander ont tous les éléments pour le faire »
  • Demande-lui ensuite “Que sais-tu exactement de ce que je fais professionnellement, de mes compétences, des produits ou services que je vends, ou de mes compétences professionnelles ?”
  • Ecoute attentivement sa réponse et note tous les mots-clés.
  • Assure-toi que ton interlocuteur comprenne tous les mots qu’il utilise. Exemple, s’il te dit « tu es développeur informatique », réponds-lui « comment tu comprends le métier de développeur ? », etc. Eh oui, le but du jeu est de t’assurer qu’il puisse en parler autour de lui correctement.
  • Propose-lui de l’aide : « Est-ce que toi, personnellement, tu penses que je puisse t’aider en quoi que ce soit ? »
  • Remercie-le, en lui disant que tu as apprécié qu’il t’accorde du temps et d’un petit « Si tu connais quelqu’un qui a besoin de mon aide, n’hésite pas à me contacter, ou à lui donner mon contact. Et moi, comment pourrais-je te donner un coup de main sur un sujet, en ce moment ? » 🙂 

Mission accomplie :

  • Tu as communiqué IRL (In Real Life) avec un membre de ton réseau, même s’il était issu de ton réseau social virtuel à la base (oui, le but du jeu est d’amener de temps en temps du concret, du réel dans les cyber-relations :))
  • Tu as consolidé une relation
  • Tu as obtenu un feedback constructif pour toi : Tu as une idée de comment les gens te voient, et des éventuelles actions à mener pour améliorer ton image, ta communication
  • Tu as peut-être obtenu un élément pour comprendre pourquoi on ne te recommandait pas (ben oui, si on ne comprend pas ce que tu fais, on va avoir du mal à te recommander…)
  • Tu as un contact de plus qui pourra parler de toi et ton activité de façon qualitative
  • Tu as proposé de l’aide (donc créé une nouvelle occasion de faire penser à toi, et connaître tes compétences mises en pratique, tant mieux)
  • Tu as préparé le terrain de la recommandation à venir.

Tout cela va t’aider à rester dans le radar de ton réseau, et à le tenir informé.e. Et c’est vraiment ça, la seule chose à comprendre. Ensuite, les recommandations arrivent.

Mais aies conscience que cela peut prendre du temps. 

Bien entendu, si ton réseau est entretenu régulièrement de cette façon, et que tes demandes de recommandations concrètes n’arrivent pas comme un cheveu sur la soupe (genre « je n’ai pas pris de tes nouvelles depuis deux ans, mais j’aimerais bien que tu me rendes un service… » -> ne sourie pas, c’est ce que font la plupart des gens.), tu peux en obtenir rapidement.

À condition de savoir et d’oser les demander.

OK pour toi ?

Tu es maman, et tu veux "trouver ta voie" ?

Découvre LE programme 100% dédiée aux mères, pour trouver et mettre en œuvre ton prochain projet pro’, sans y perdre ton équilibre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.