Es-tu trop bien pour ton poste actuel ?

« Je m’ennuie dans mon travail »

Tu t’ennuies tellement, d’ailleurs, que même ton job facile, en devient difficile.

Mais bon… finalement il t’apporte de la sécurité, ce job.

Et puis tu bosses à peine à 10 minutes de la maison, c’est quand même confortable…en plus ton boss ne t’embête pas, il s’occupe à peine de toi, parce qu’il sait que tu fais ton travail correctement

…et puis intellectuellement, d’accord, c’est pas le top, mais ça n’est pas non plus une raison suffisante pour s’engager dans une recherche d’emploi, si c’est pour prendre le risque d’essuyer un refus

…d’ailleurs, si tu devais chercher un nouveau job, tu ne saurais même pas par où commencer...

Bref, tu t’ennuies au travail, et ça n’est pas un problème.

Si, justement. S’ennuyer au travail, c’est un problème.

Ça peut même déclencher un syndrome d’épuisement qui s’appelle le « bore-out » (👉🏼j’y consacre tout un article ici)

Quand tu as beaucoup de compétences à mettre au service d’une mission, ton cerveau a besoin de fonctionner, d’être entraîné.

Il veut être occupé : régler des problèmes tout seul, ou avec l’aide d’une équipe aussi intelligente que lui.

Comment savoir si ce poste me correspond toujours?

Plusieurs cas de figure…

  • Le poste requiert un niveau de compétences important, et tu l’as :

Tant mieux, ici ton job est intellectuellement épanouissant, et tu n’as pas le temps de t’ennuyer. Tu as l’impression de contribuer au succès de ta boîte à ta juste valeur, et tu te sens reconnu.e pour ton travail. Tout va bien.

Le poste requiert un niveau de compétences important, et tu ne l’as pas :

Cela s’appelle une erreur de recrutement. Tu n’as en théorie rien à faire là.

Peut-être as-tu eu les yeux plus gros que le ventre quand tu as postulé ?

En tous cas, la personne qui t’a placé.e ici, t’a (involontairement), mis.e en situation d’échec. Tu es frustré.e, tu n’es pas en super forme.

Change, avant que cette situation n’ait de conséquences trop importantes sur ton estime de toi et éventuellement sur ton équipe.

  • Le poste ne requiert pas de compétences importantes, et tant mieux car tu n’es pas qualifié.e

C’est le cas des juniors qui arrivent sur un poste. Même s’ils ne disposent pas encore de tous les savoirs, ils ont assez d’enthousiasme et d’envie pour apprendre, et faire l’affaire.

Dans ce cas de figure, tout va bien.

  • Le poste ne requiert pas de compétences importantes, et tu en as plus qu’il n’en faut

C’est cette situation qui nous intéresse. (C’est aussi une erreur de recrutement, d’ailleurs).

Tu veux recevoir par mail mes 5 conseils surprenants
pour "trouver ta voie" ?

C’est cadeau pour la boîte, puisque tu arrives le matin avec plus de ressources qu’il n’en faut à lui offrir. Le contenu de ton job ne nécessite pas toutes tes compétences, et ton manager n’en veut pas, et n’y fait pas attention d’ailleurs, puisqu’elles ne correspondent pas à ce qu’on te demande.

Cette situation est terrible pour toi, et ne correspond pas à la façon dont l’être humain est fait, puisque nous avons besoin d’être RE-CON-NU au travail.

Nous avons envie d’entretenir cette petite flamme, tout au long de notre vie professionnelle.

Idem : Tu es frustré.e, tu t’ennuies, tu n’es pas en super forme. Change aussi, avant que cette situation n’ait de conséquences trop importantes sur ton estime de toi.

Comment savoir si tu es trop bien pour ton poste actuel ?

Tu es trop bien pour ton poste actuel, si ton job t’ennuie

L’ennui au travail est le signal d’alerte le plus évident.

Tu n’arrives pas à te concentrer, tu as l’impression que le job pourrait tout aussi bien être fait par ton stagiaire.

OK, tous les jobs comprennent partiellement quelques tâches qui ennuient à un moment donné, mais si l’ennui au travail est tel que tu as besoin d’ingurgiter 5 cafés et deux barres d’Ovomaltine par jour pour rester éveillé.e, tu n’es pas au bon endroit.

Tu es trop bien pour ton poste actuel, s’il n’ y a pas de nouvelles tâches possibles dans ta mission…

Certaines personnes signent pour un job par nécessité à un instant T. « Je viens de divorcer et j’ai besoin d’un boulot pendant au moins 3 ans pour payer mes factures, alors j’ai pris ce qu’il y avait ».

Forcément, c’est une des raisons de prendre un job qui ne favorise pas l’épanouissement professionnel. D’ailleurs, rien d’intéressant non plus à l’horizon, au cas où une promotion était possible. Bref, l’entreprise et son projet ne te motivent pas. Tu n’es pas (plus) au bon endroit non plus.

Tu es trop bien pour ton poste actuel, si tu ne te sens pas à ta place, parmi tes collègues

Tes collègues sont adorables, mais c’est juste qu’ils ne te comprennent pas.

Pas possible d’avancer une idée qui sorte un peu de l’ordinaire sans qu’ils paniquent, pas possible de parler d’un sujet intéressant à la cantine, pas possible de remettre en question et de débattre sur un process interne, sans qu’ils te prennent pour un révolutionnaire.

Bon. Tu n’es pas là non plus pour sauver la boîte, avance sans eux. Ailleurs.

Tu es trop bien pour ton poste actuel, si ton supérieur n’a pas de vision

Ni pour toi, ni pour le service, ni pour la boîte, ni pour lui-même.

Il y a les managers qui incarnent un projet, une direction, une ambition pour leur entreprise ou leur équipe (donc pour toi), et il y a les autres.

Malheureusement, ta petite flamme professionnelle aura du mal à danser pour ces derniers. Et n’espère pas que ça change (à moins que ton N+1 ne se fasse coacher lui-même 😉)

D’ailleurs, dans l’entreprise, personne n’aurait assez d’épaules pour pouvoir te donner envie, pour pouvoir t’apprendre quelques chose. Surtout pas ce patron qui a hérité de la boîte sans envie, ou ce manager au charisme discutable

Tu es trop bien pour ton poste actuel, si ton patron n’écoute pas tes idées

Il doit être facile de partager ses idées au travail.

Une idée qui fait sortir du cadre est une idée qui ouvre le champ des possibles et qui peut aider la boîte à progresser.

Certaines entreprises à la culture managériale directive ou paternaliste n’écoutent pas les idées de leurs salariés (autrement dit de leurs « ressources » humaines, sic).

Idem pour les boîtes qui te répondent « Ça, on a déjà essayé et ça n’a pas marché ». Tant pis pour elles, tu iras voir si ailleurs on t’écoute à ta juste valeur.

Alors ? Trop bien pour ton poste actuel ?

Ne panique pas, pas besoin de partir en claquant la porte aujourd’hui ou demain. Il n’y a pas de situation définitive.

Commence simplement à te poser des questions. Il existe plein de solutions : Obtenir de nouvelles missions ?

Changer de service ?

Commencer à regarder ailleurs ?

Changer de boite ?

Changer de métier ?

Tu es maman, et tu cherches un accompagnement pour t'aider à choisir ton prochain projet professionnel ?

Nous t'offrons une séance-déclic de 20/30 minutes pour :

  1. Faire le point sur ta situation actuelle
  2. Définir ensemble si le "Bilan de Confiance ®", notre méthode d'accompagnement, peut être ta solution.

Pour réserver c'est ici :

Cet article a 2 commentaires

  1. Camut

    Bonjour, votre site web regorge de superstar conseils et je vous trouve très intéressante dans votre façon d’expliquer les choses et de faire des phrases d’accroche qui ne peuvent freiner l’envie de les lire.
    Merci.
    Claude.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu