Mener de front carrière et vie de famille ? Vive le mampreneuriat !

Juliette, la mampreneur qui voulait être bien dans ses pompes

Je vais vous parler de Juliette. Son exemple sera parfait pour illustrer mon propos.

Juliette a 34 ans, et son truc à elle, c’est la communication !

Elle a toujours exercé des métiers à responsabilité dans cette fonction, et dans de grandes entreprises en France et en Suisse. Et selon ses propos, elle « s’éclate » et « adore » ce qu’elle fait. Donc aucune raison d’en changer n’est ce pas ?

Et bien pourtant, un événement est venu bousculer la vie bien orchestrée de cette cadrette. L’arrivée de son petit TOM.

Élever ses enfants en créant une entreprise

C’était clair pour elle : Faire garder son fils du matin au soir : Impossible !

Mais hors de question de ne pas travailler non plus, car c’était un besoin vital que d’exercer sa passion, et de se sentir active professionnellement.

Comment allier les deux ? Elle n’a pas réfléchi longtemps et s’est lancée dans l’entrepreneuriat.

Facile à dire, mais pas facile à faire, car même si elle est très douée dans ce qu’elle fait, travailler pour soi (et de chez soi) n’est pas si évident.

Difficile d’apprendre tant de nouvelles choses comme le monde de l’Internet, pour se faire connaître, se vendre sur le marché ou de trouver des clients… Et puis, c’est compliqué de s’y mettre dès 8H30 alors que la nuit a été blanche à cause d’une poussée dentaire…

Elle m’a contactée, et je l’ai donc aidée à construire les fondations de cette nouvelle vie, en prenant en compte ses objectifs professionnels et personnels.

Devenir mampreneur, un changement d’identité

Juliette voulait continuer dans son domaine, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Avec cet énorme changement personnel qu’implique l’arrivée d’un bébé, notre identité même change : on devient « maman » (oui, notre prénom change 😉 ).

Et certaines candidates au changement profitent de cet élan pour procéder à un virage à 180°, plutôt qu’à un ajustement de leur mode de vie.

C’est aussi à cela que sert le coaching carrière : Réussir à mettre le doigt sur ce que vous voulez vraiment faire.

Pas besoin d’arriver avec un projet ficelé pour demander l’aide d’un coach, il suffit d’être habitée par un sincère « je veux changer » , et c’est à partir de ce besoin que je vais débroussailler le chantier avec vous, que nous allons réfléchir ensemble à toutes vos idées, vos envies, vos freins, vos peurs…

Il y a celles qui décideront de changer pour se former à tout autre chose : Créer un site de vente en ligne, démarrer une formation, et même… transformer son congé maternité en congé parental.

Certaines choisiront de conserver leur job en télétravail quand elles le pourront, d’autres fabriqueront leur nouveau bébé : Leur entreprise perso !

Créer sa propre entreprise : Le grand huit émotionnel

Vous avez trouvé ce dans quoi vous vouliez entreprendre ?

Félicitations c’est déjà un gros chantier, que vous avez bouclé là ! Maintenant il faut s’y mettre. L’entrepreneuriat n’est pas de tout repos.

J’aime dire que c’est un grand huit émotionnel. Souvent, le créateur d’entreprise découvre sa nouvelle meilleure copine : LA PEUR !

Envie de trouver votre nouveau projet professionnel, pour plus de sens au travail et d'équilibre au quotidien ? Recevez mes 5 pistes pour une reconversion réussie "Spécial working-mamans"

Oui. Entreprendre c’est du plaisir et des perspectives de réussites réjouissantes, mais ce sont aussi des périodes de doutes et des périodes de peurs…

  • On investit de son temps. Au départ, on ne compte pas ses heures et on investit aussi son argent…qui parfois nous manque quand on fait la comparaison avec notre vie salariée d’avant.
  • On passe par la peur de réussir (oui, oui !), et bien souvent la peur d’échouer, surtout en pensant aux conséquences d’un potentiel « échec » pour notre famille (et notre couple, dont l’équilibre se renverse parfois…).
  • On a peur de se tromper dans nos choix, avec cette nébuleuse d’informations dans laquelle on s’engage. On doit choisir le bon statut de son entreprise, on prend des rendez-vous d’information à la chambre des métiers, la CCI ou l’ARAPL…
  • On tente de se former un peu sur des tutoriels Youtube, via des articles de blog…
  • On pense que l’argent ne rentre pas assez vite, et on se demande si on fait vraiment bien les choses… et en plus de tout ça, on est maman !

Faire accompagner son projet de création d’entreprise par un coach

La création (et le développement !) d’entreprise peut ressembler au parcours du combattant, mais pour ne pas se retrouver noyée par cette masse de travail, vous pouvez vous faire accompagner par un coach professionnel, ou un business coach.

Vous gagnerez du temps, et surtout n’oubliez pas que ces premiers pas de mampreneurs sont les fondations de votre future activité.

C’est à ce moment-là que Juliette, notre jeune maman, est venue me trouver, car elle savait que je pouvais l’aider à gagner du temps, et ne pas perdre d’argent dans les choix incertains de son début d’activité.

Vous verrez que le temps est le plus fidèle ennemi des mampreneurs, et je suis passée par là !

Si vous souhaitez vivre de votre activité, je vous invite à pas négliger ces phases de mise en route, surtout si vous avez besoin financièrement de retrouver un seuil de revenus acceptable.

Là encore il existe des astuces et une bonne organisation…

Vous voulez trouver votre nouveau projet professionnel ?

  • Celui qui conviendra à votre vie de professionnelle active ET à votre vie de maman ?
  • Pour plus de sens, d'équilibre, et de sérénité au quotidien ?
Mais vous manquez de temps, d'inspiration, et surtout de méthode ?
Je peux vous aider !
Prenons un instant pour en parler dans le cadre d'une "Séance-déclic", que je vous offre avec plaisir (valeur 150€)
Et définissons votre premier axe de travail, pour engager votre nouveau projet.

Pour réserver votre "Séance-Déclic", c'est ici
Je réserve ma séance

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu