You are currently viewing Se faire embaucher sans se saboter

Tu avais monté un CV parfait, écrit une lettre de motivation au top, et ça y’est, tu as enfin obtenu une réponse suite à cette candidature au job de tes rêves : Le cabinet en charge du recrutement t’a contacté pour un entretien,

BRAVO !

Et comme tu n’as pas passé d’entretien de recrutement depuis longtemps, tu mises gros sur cette rencontre à venir, et tu vas tout faire pour saisir l’occasion de te vendre correctement.

Tiens-bon, il ne reste que peu de chemin à parcourir avant l’embauche.

Et pour que cette dernière ligne droite glisse toute seule, voici cinq principes à avoir à l’esprit pour éviter ces petites choses qui sabotent ta candidature, quand tu es en process de recrutement.

N’entre pas en mode “pot-de-colle”

Montrer que tu es impliqué dans le processus de recrutement est une bonne chose.

Lorsque le recruteur, après l’entretien, te dit « je vous rappelle dans les 10 jours » et qu’il ne le fait pas, là, tu peux l’appeler pour prendre des nouvelles de l’avancement du recrutement.

Cela démontre que tu es à cheval sur les engagements, y compris les tiens.

Mais ne le sollicite pas si le délai annoncé n’est pas dépassé, tu vas être pris pour un pot-de-colle, et cela va dire de toi que tu es dépendant de la décision prise à ton sujet.

Reste en posture d’offreur, et non de demandeur.

Continue ta vie en attendant la fameuse réponse, et postule ailleurs, fais marcher ton réseau comme à l’habitude, poursuis tes démarches.

Aie en tête que les cycles de recrutements sont de plus en plus long, surtout pour les cadres, et surtout par l’intermédiaire d’un cabinet.

Prends ton mal en patience !!

Respecte le rythme des acteurs du process de recrutement

Les acteurs du recrutement peuvent être de nature différente.

Quand un cabinet de recrutement cherche un profil, la personne qu’on appelle « chargé de recherche » va effectuer une recherche et un premier tri des profils sélectionnés sur Internet. C’est en général cette personne qui t’appelle.

Si tu passes ce premier barrage, téléphonique en général, le chargé de recherche transmettra ton profil au « consultant/chargé de recrutement » qui te rencontrera.

Ce consultant recrute pour le compte d’un responsable RH, ou d’un dirigeant pour les entreprises plus petites qui n’ont pas de service RH.

Parfois, tu arrives à obtenir le nom du donneur d’ordre.

Ne sois pas tenté de court-circuiter le cabinet de recrutement, pour entrer directement en contact avec ce décideur RH.

Déjà parce que le cabinet n’apprécierait pas (de ne pas toucher sa commission), ce qui pourrait te causer des dommages pour un recrutement ultérieur, et aussi parce que tu dois montrer que tu sais respecter les règles.

Les entreprises font appel à des cabinets de recrutement pour plusieurs raisons, dont leur expertise, la taille de leur base de données, et le gain de temps et d’argent qu’ils leur procurent notamment.

Respecte donc leur choix.

En revanche, si tu connais quelqu’un du côté des ressources humaines de l’entreprise qui t’intéresse, n’hésite pas à le mentionner au consultant du cabinet.

Sois franc et honnête

Pendant le process de recrutement, à un moment ou à un autre, tu auras droit aux diverses vérifications de ce que tu vends : tes compétences, ton expérience, ta formation, etc.

Cela peut impliquer une prise de référence auprès de tes précédents employeurs.

À ce propos, pense aussi à lui fournir une ou plusieurs lettres de recommandation pour asseoir tes propos.

Sois donc franc dès le départ avec le recruteur, reste toujours au plus proche de la vérité dans ce que tu communiques sur toi, ne te monte pas de bateau pour cacher un trou sur ton CV ou une situation conflictuelle avec ton ancien patron : le recruteur s’en rendra compte, c’est un pro qui entend ça toute la journée.

(👉🏼À ce propos, tu peux lire l’article “Pourquoi mentir sur son CV c’est mal, très mal.” )

Essaie plutôt de trouver la manière de tourner tes petites spécificités de parcours comme des choses constructives pour toi, et un moyen de mieux te connaître.

Sois ponctuel, professionnel et engagé

Normalement, le consultant du cabinet que tu as rencontré te tiendra au courant de l’avancement du processus, et de ses discussions avec l’entreprise pour laquelle tu as postulé. Sois donc toujours joignable pendant le processus, afin que le recruteur puisse te contacter pour toute info ou document dont il ait besoin, ou tout simplement pour pouvoir honorer une convocation à un éventuel entretien suivant, même au « pied levé ».

À partir du moment où le consultant décide de te présenter à l’entreprise, il défendra ta cause.

Sois donc avec lui dans un esprit de partenariat, dont l’objectif est de te faire embaucher par son client.

Tiens-le non seulement informé de tes déplacements, mais rends-lui aussi les documents à temps. (Cela parait évident, mais…)

Ne postule pas à n’importe quelle offre

S’il y a un point dans le contenu du poste, sur lequel tu ne te sens pas clairement compétent, ou une condition qui ne te convient pas (salaire, mobilité géographique) discute-en franchement avec le consultant.

Il n’y a aucun mal à ne pas être parfait, on ne « naît » pas pour un poste.

D’ailleurs, dans l’autre sens, tu disposes également de compétences autres, que celles que demande le poste.

Sois juste toi-même. Et postule à des offres qui ont vraiment du sens pour toi, qui te motivent vraiment.

Tes interlocuteurs le sentiront et tu seras beaucoup plus cohérent et fluide en entretien.

Rien de pire, quand on entend ça toute la journée, justement, d’avoir en face de soi un candidat qui embellit maladroitement ses lacunes en manquant de franchise. Booouh…

Besoin d’un coup de pouce pour trouver ton prochain projet professionnel ?

Je peux t’aider ! Et voici ma méthode 

À propos de l'autrice / auteur de cet article

Bérangère TOUCHEMANN

Après 8 ans à la tête de mon cabinet de coaching et transitions professionnelles et de ce blog qui a vu passer plus de 3 millions de lecteurs et lectrices, j’ai décidé de passer la main ! Ce blog appartient maintenant à mon équipe, que j’ai sélectionnée, formée et mentorée.

La publication a un commentaire

  1. Avatar
    Carole

    Article très pertinent ! Je connais bien le cabinet de recrutement http://www.axone-rh.fr/ à Nantes et ils pourraient confirmer la plupart des points cités ! Notamment sur le fait d’enjoliver son CV ou de court-circuiter le cabinet…!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.