You are currently viewing Vacances et travail : 5 astuces pour rater votre déconnexion

Alors que nombre d’entre vous s’apprêtent à partir en vacances, je vous propose d’aborder un sujet récurrent qui touche à l’équilibre entre vies professionnelle et personnelle: la déconnexion lors des vacances.

J’aurais pu vous proposer une recette toute faite pour réussir à vous déconnecter du travail pendant les vacances. Je préfère vous proposer ici un article à contre-emploi. Que diriez vous d’envisager la meilleure façon de rater votre déconnexion ? Voici 5 astuces testées et éprouvées.

Astuce #1 : retarder votre déconnexion autant que possible

Version expert : travailler sur la route des vacances (au choix: dans le train, dans l’avion, sur le siège passager ou à l’arrière entre les enfants qui se chamaillent)

Rater sa déconnexion  : retardez votre déconnexion le plus possible

Ces derniers emails à envoyer, ce dernier dossier à traiter absolument, viennent clore une ultime semaine de travail souvent bien chargée. Vos collègues ont quitté le bureau depuis un moment, et vous faites la fermeture. Ou bien, vous repoussez votre déconnexion au lendemain, quitte à emmener du travail à terminer pour le début de vos vacances.

Puis, vient le moment de la tant attendue déconnexion. Patatras: le relâchement combiné au stress du trajet révèle votre fatigue. Peut-être même vous sentez vous un peu malade les premiers jours.

Cette astuce est imparable ! Lorsque vous sortez d’une phase d’activité professionnelle intense, votre corps a besoin de ralentir, quitte à vous le rappeler bruyamment si nécessaire. Une transition réussie, par contraste, passe souvent par une phase de ralentissement progressif avant la tant attendue déconnexion.

Astuce #2 : être joignable à tout moment pendant vos vacances

Version expert : contacter vos collègues, managers, subordonnés tous les jours pour vérifier que tout va bien et «avoir l’esprit libre» (au choix : téléphone, SMS, email, messagerie, fax)

Rater sa déconnexion en vacances : restez joignable

La déconnexion ? Pour quoi faire ? Vous restez joignable à tout moment. On peut vous écrire, vous appeler, que vous soyez au restaurant, sur la plage, en randonnée, ou en plein set avec votre ami Patrick.

L’avantage de cette méthode, c’est que vous restez à jour, en contrôle, ce qui laisse présager une reprise (peut-être) moins pénible. Le hic, parce qu’il y en a un, c’est que cette connexion permanente laisse peu de place au reste. Quid des loisirs, du temps avec vos proches, de la reconnexion à vous-même, et des moments de vacances (mot qui, étymologiquement, renvoie au concept de «ne rien faire») ? Sans réelle déconnexion, votre mental poursuit sa course et les chances de vous ressourcer sont nettement amoindries.

Astuce #3: le message d’absence sans personne relais à contacter

Version expert : «Un message d’absence ? Pour quoi faire ?»

Rater sa déconnexion pendant les vacances : Un message d'absence ? Pour quoi faire ?

Je ne reviendrai pas ici sur la version expert, qui est le corollaire de l’astuce #2. Pendant vos vacances, les gens liront simplement : «Je suis absent jusqu’au [insérer la date de retour]».
Vous êtes ainsi quasiment assuré(e) que rien n’avancera sans votre implication directe. C’est une astuce particulièrement efficace pour rater votre déconnexion si vous avez des dossiers urgents en cours.

Sans personne pour répondre aux demandes urgentes de vos clients ou collaborateurs, il y a fort à parier qu’une partie de vous va continuer à s’inquiéter. Or, le stress est un rempart à une réelle déconnexion. Bonus : qui, vos clients ou collaborateurs, vont-ils contacter en cas de problème, s’ils n’ont pas les coordonnées d’une personne relais en votre absence ? Il y a de fortes chances que ce soit vous !

Astuce #4: passer vos vacances à parler de votre travail

Version expert : partir en vacances avec des collègues qui sont également experts en ratage de déconnexion

Passer vos vacances à parler de votre travail c'est déconnexion ratée assurée

Il n’est pas rare que des collègues deviennent des amis, voire plus si affinités.
Vous voilà donc en route pour le Camping des Flots Bleus avec votre voisin de bureau et sa femme, Micheline de la compta. Tous deux ont scrupuleusement appliqué les astuces 1, 2 et 3 ci-dessus.

Vous vous comprenez, et pas une journée ne se passe sans que vous ne parliez de votre travail. À vous 3, il ne vous aura fallu que quelques jours pour échafauder plusieurs plans de réorganisation de l’entreprise. En prime : cette impression au retour de «ne jamais être parti».

Astuce #5: gérer vos vacances comme vous gérez vos dossiers

Version expert : quoi de mieux qu’un bon vieux fichier Excel et qu’un planning précis des activités ?

pour rater votre déconnexion, gérez vos vacances comme vous gérez vos dossiers

Vous lisez bien, il ne s’agit pas ici de travail sur le fond, mais sur la forme.
Votre planning des vacances est plein, vous avez mis en place une délégation efficace et structurée pour les courses, la cuisine, le débarrassage de table et la garde des enfants. Le tout, avec un code couleur dans un tableur Excel ou sur votre Trello, votre tableau de bord Notion, ou autre outil choix.

Activité brise glace le matin, débriefing le soir, vous avez pensé à tout. Ratage de déconnexion ultime : vous gérez tout cela de votre ordinateur ou téléphone professionnel.

Et vous, quelles sont vos astuces pour rater votre déconnexion ?

Vous l’aurez compris, cet article est à lire au second degré. Dans mes séances de coaching, il m’arrive d’utiliser le scénario du pire pour débloquer des situations qui semblent inextricables.

Aussi, je vous propose ce petit exercice:

  • Réfléchissez à la question suivante : «Pour mes prochaines vacances, qu’est-ce que je pourrais mettre en place pour être sûr(e) de rater ma déconnexion du travail ? Et comment pourrais-je la rater mieux ? Et encore mieux ?» (N’hésitez pas à vous inspirer de vos expériences passées).
  • Puis, pour chacune des idées de ratage de déconnexion que vous aurez identifiées, listez ce que vous pourriez faire à l’inverse, pour réussir votre déconnexion et profiter pleinement de vos vacances.
    • Par exemple : vous vous retrouvez dans l’astuce #2 ci-dessus, et vous n’avez vraiment pas la possibilité d’être totalement injoignable pendant vos vacances ? Vous pouvez définir un créneau horaire, une ou plusieurs fois par semaine, lors duquel vous serez joignable. Ou bien, vous pouvez décider d’être joignable uniquement par SMS et en cas d’urgence (vous veillerez à l’indiquer dans votre message d’absence, et à définir au préalable les critères d’urgence).
    • Vous craignez de trop parler de votre travail ? Pourquoi ne pas définir un temps court, après lequel vous n’en parlerez plus ?
    • etc.

Chaque situation est unique et mérite d’être considérée individuellement. Vous êtes donc la personne la mieux placée qui soit pour établir comment préparer, entamer et profiter de votre déconnexion.

En complément, je vous propose de découvrir l’article de ma collègue Virginie au sujet des drivers, ces injonctions qui peuvent vous jouer des tours lorsque vient le moment de lâcher prise.

Partager vos astuces de déconnexion pour inspirer d’autres professionnels

Comment faites-vous pour réussir à déconnecter ?

Lorsque vous aurez fait le point et identifié des astuces pour réussir votre déconnexion, vous pourrez partager vos trouvailles et vos anecdotes dans les commentaires.

Belle déconnexion à toutes et tous !

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez bénéficier d’une séance de coaching, pour prendre du recul et être accompagné(e) dans la préparation de votre déconnexion, n’hésitez pas à me contacter.

À propos de l'autrice / auteur de cet article

Pauline Dumortier

Coach professionnelle certifiée et facilitatrice en codéveloppement, j’accompagne les professionnels dans leur développement et leurs transitions pour davantage de bien-être au travail.

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    VALENTINUZZI Yvan

    Bravo Pauline , c’est une belle réussite.
    Bien à toi
    Yvan

    1. Pauline Dumortier
      Pauline Dumortier

      Merci Yvan! Au plaisir d’échanger avec toi 🙂
      Bien à toi,
      Pauline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.