Voici pourquoi vous vivez une relation toxique au travail…

Vivre une relation toxique au travail, c’est très inconfortable, et ça peut rapidement devenir insupportable.

Quand cette relation dure, elle peut même aller jusqu’à vous faire remettre en cause votre place professionnelle : Suis-je encore capable ? Suis-je encore fait.e pour ce métier ?

Ce type de situation vécue quotidiennement peut vous questionner, à la longue sur vos compétences, et vous faire remettre en cause jusqu’à votre confiance en vous…ZUT.

Et les occasions ne manquent pas : Il existe plein de personnes toxiques (mais nous allons voir plus bas que ce terme n’est pas le terme exact à employer…)

Vous pouvez tomber sur un collègue de travail manipulateur, un manager toxique, une personne négative qui vous bouffe toute votre énergie et vous épuise… et vous entrez petit à petit, parfois inconsciemment, dans une relation destructrice pour vous, pour votre carrière.

Et bien sûr pour votre santé.

C’est bien ça le plus grave. Et c’est le sujet sur lequel j’aurais vraiment envie de vous sensibiliser aujourd’hui.

Car ce type de relation peut être un facteur de burn-out (oui, oui !), sans parler des dommages collatéraux sur votre vie de couple, ou de famille

Trop dommage, non ?

Les conséquences d’une telle situation peuvent être costaudes : Votre confiance en soi, comme elle est en berne, vous empêche de bouger. De prendre l’initiative de changer de boulot. De vous en extraire. De fuir cette relation délétère. Ou même d’y voir clair sur ce que vous voulez vraiment, pour la suite.

Et donc, c’est un cercle vicieux : Comme vous ne bougez pas, vous perdez (encore plus de) confiance en vous, etc.

Comme vous perdez confiance, vous avez besoin de compenser, en travaillant davantage. En prenant du boulot à la maison, ou pendant les vacances…et vous augmentez la charge. La charge de travail, et la charge mentale. Donc vigilance !

Vous voulez visionner la conférence que j’ai donnée sur le sujet, dans son intégralité ?

👉🏼 Cet article est en fait le résumé partiel d’une conférence en ligne qui a duré plus d’une heure, et que j’ai donnée sur mon groupe privé Facebook « Conférences et lives d’experts ». 

Le concept de ce groupe ? Une conférence par semaine, donnée par un/une spécialiste d’un sujet lié aux changements de vie professionnelle  (Coachs, thérapeutes, consultants, avocats, sophrologues, psys…)

Reconversion, recherche d’emploi, création d’entreprise, équilibre pro-perso et burn-out, vous y trouvez de l’aide sur à peu près tous les sujets susceptibles de vous toucher, si vous vous sentez mal dans votre travail, et que vous pensez que le changement c’est pour bientôt.

Rejoignez-nous gratuitement, vous trouvez dans ce groupe de l’inspiration, de l‘entraide et des tuyaux concrets, pour changer votre vie professionnelle. Le bouton d’accès pour votre inscription, est ici >>

J’accède aux conférences !

 

Parenthèse fermée, attaquons ce sujet sensible des relations toxiques au travail…))

La troisième cause qui donne envie de changer de métier

Comme vous le savez peut-être, mon métier c’est d’aider les gens à se construire un nouveau projet professionnel, quand ils ne sont plus heureux au travail. Et après des centaines de clients accompagnés et des milliers de clients formés, j’ai pu sortir cette donnée :

Les relations toxiques vécues au travail sont la troisième cause de l’envie de changement de métier, chez mes clients. Juste après la perte de sens, et la perte de plaisir dans leurs missions.

Vient donc ensuite l’environnement relationnel toxique, suivi du manque d’équilibre entre vie pro et vie perso. (Sachant que toutes ces causes peuvent s’additionner à volonté…)

Alors j’ai trouvé important de parler de ce sujet ici, et de vous donner plus bas les 5 causes qui génèrent une relation toxique au travail.

Relations toxiques au travail : un facteur de burn-out

Les relations toxiques en entreprises montent en puissance, vu le niveau de stress et la sur- adaptation permanente demandée aux salariés. En cause ? Tous les changements que l’entreprise doit absorber (hyper-concurrence, mondialisation, actionnariat exigeant, digitalisation…)

On se trouve donc dans une logique unique de productivité, dans laquelle la qualité des relations interpersonnelle n’est pas la priorité, pour la majorité des entreprises.

La mécanique est donc simple :

  1. L’entreprise est dans une logique unique de productivité, et les relations toxiques sont de plus en plus présentes (harcèlement moral, mauvais management, risques psycho-sociaux…).
  2. Le salarié doit donc se sur-adapter en permanence
  3. La sur-adaptation crée un stress chronique chez le salarié
  4. Ce stress chronique épuise l’organisme, et c’est le burn-out.

Quand une relation toxique au travail contamine la vie de famille

Une relation toxique au travail peut aussi contaminer et nuire à la vie de famille.

On n’arrive pas à décrocher : On ramène ses problèmes de boulot à la maison, on ne fait qu’en parler, et ça dégrade la relation avec notre conjoint, notre conjointe.

Ou alors, à l’inverse, on garde toutes nos préoccupations à l’intérieur de nous, et on se mure dans le silence. Le dialogue est rompu, la relation est rompue, et on se montre moins disponible pour l’autre, ou pour nos enfants.

La bonne gestion d’une relation toxique au travail est donc, pour moi, un problème sérieux qui menace l’équilibre de vie global de celui, ou de celle qui la subit.

Comment sortir d’une relation toxique au travail ?

Déjà, en commençant par identifier que vous y êtes. Et en comprenant comment vous avez pu y entrer.

C’est à cela que va servir cet article. Pour vous y aider, je vous présente donc ici les 5 causes que j’ai pu identifier, et qui ont peut-être généré et entretenu cette relation toxique que vous vivez au travail.

Mais d’abord, entendons-nous sur les termes, nous allons définir ce qu’est la toxicité.

Qu’est-ce qu’une relation toxique ?

Qu’elle prenne place dans la vie personnelle ou professionnelle, une relation toxique est avant tout une relation qui crée de la souffrance pour un individu.

Mais il n’y a pas de valeur absolue dans la toxicité : Ce qui est toxique pour moi ne le sera pas forcément pour vous, et inversement. Car tout le monde ne dispose pas des mêmes armes, du même niveau de tolérance aux relations toxiques.

Donc soyez sympa avec vous-même, et ne vous jugez pas, si vous voyez que d’autres collègues sont capables d’entretenir des relations « normales » avec cette personne qui vous pose problème, à vous. OK ?

Les 5 causes d’une relation toxique au travail

1 – Vous êtes en présence d’une personne « à risque »

Tout le monde n’a pas la même compétence à relationner sainement. Et ceci pour plusieurs raisons :  modèles de relations reçus dans l’enfance, imitation de modèles managériaux dysfonctionnels par la suite, tempérament et personnalité, peurs de s’engager dans la relation…

Il existe plusieurs types de personnes à risques, à des degrés différents : les prédateurs, et les maladroits.

Le prédateur (par exemple le fameux pervers narcissique dont on parle beaucoup), est super dangereux, car son but sera de détruire l’autre. C’est une personne qui ne sait pas prendre son pouvoir autrement que par l’anéantissement et la nuisance sur l’autre.

Heureusement, moins de 2% de la population sont réellement des « prédateurs ».

La majorité de ceux qui vous emmènent dans les relations toxiques sont plutôt les maladroits. Les faiseurs de « maltraitance ordinaire » au travail . Ceux qui ne le font pas exprès, mais qui ne sont juste pas compétents pour participer à des relations opérantes.

Bien sûr, être confronté à ce type de personne sur le long terme (les manipulateurs, séducteurs, les râleurs, les désorganisés, les reteneurs d’informations, les hyper-contrôlants, et les autres…) peut occasionner de la difficulté, de l’inconfort, voire de la souffrance, toujours en nous forçant à cette fameuse sur-adaptation.

2 – Vous êtes en situation de fragilité professionnelle

Vous vous laissez plus facilement embrigader dans une relation toxique au travail, notamment dans une situation où vous ressentez le besoin de faire vos preuves.

Par exemple, en situation de prise de poste, où vous allez vous sentir (et être) évalué. Ou encore en situation d’être positionné sur un projet court, avec une évaluation à court terme à la clé. Ou alors quand votre management change, et que c’est une autre personne que votre N+1 habituel, qui va vous évaluer et travailler avec vous.

Ces situations de vulnérabilité créent du stress, parce qu’on se retrouve en situation d’évaluation, dans laquelle notre objectif est de « plaire ».

Le problème, quand on poursuit cet objectif de « plaire à l’autre », et bien on va moins d’affirmer. On va être enclin à accepter plus de demandes (par exemple une charge de travail plus importante). On va parfois même laisser les situations se dégrader, par crainte. On va avoir tendance à ignorer nos limites, et on va laisser le malaise s’installer.

Vous voulez connaître les 3 causes restantes ?

Visionnez la vidéo intégrale de la conférence, en accédant au groupe Facebook privé via le bouton ci-dessous.

À la fin de cette conférence, je vous propose une solution pour vous aider concrètement à vous extraire de cette situation relationnelle toxique que vous vivez, et je vous offre le cadeau qui va avec.

On se retrouve sur le groupe privé ? (Une fois votre accès validé, vous accèderez à l’historique de toutes les conférences. Pour retrouver « Les 5 causes d’une relation toxique au travail », remontez dans le fil d’actualité du groupe, jusqu’à la semaine°22)

J’accède au groupe privé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.