Être une working mum organisée : 5 astuces pour se faciliter le repas du soir

Cet article sur l’organisation des repas du soir et la planification des repas en famille vise à te donner les outils pour mieux gérer ton quotidien, et pourquoi pas, retrouver du plaisir dans certaines tâches ! Néanmoins, ce plaisir et cet allègement ne peuvent passer que par 2 conditions :

1. Tous les membres du foyer sont inclus dans la réalisation du travail domestique : les enfants, quand c’est possible, et le ou la conjoint.e, s’il y en a.

2. Tu gardes en tête l’adage : « à l’impossible nulle n’est tenue » : Aucune culpabilité si tu décides de ne pas suivre ces conseils, ou de le faire mais de manière très imparfaite. Sur ce site, pas de « Il faut que » : c’est toi qui décide de prendre ce qui te convient, et de laisser ce qui n’est pas jouable ou souhaitable pour toi ! 😉

Bérangère Touchemann

Article écrit par Nathalie Mertens, créatrice du blog nutri-momes.com, auteure du livre « Simplifiez-vous la cuisine ! S’organiser en 10 étapes pour des repas rapides et sains au quotidien », Conseillère en Nutrition certifiée Cerden et maman de 3 enfants.
Nathalie partage aux parents ses conseils, astuces et recettes pour les aider à nourrir leurs enfants de manière saine et équilibrée. Sa philosophie :  « Aliments sains, enfants sereins ».

18 heures. Vous rentrez, exténuée du boulot, et après être passée récupérer les enfants.

Votre 2ème journée commence : les devoirs. Les douches. La préparation du repas.

Et l’éternelle question « Qu’est-ce que je vais préparer ce soir ? ».

Cette semaine, encore une fois, vous n’avez eu ni l’énergie, ni le temps, ni l’envie de faire un planning des repas.

Après tout, vous en avez marre d’être la seule à devoir penser à tout. À trouver des idées pour remplir le planning. À faire les courses.

Mais au final, qui est pénalisée de cette situation ? C’est vous ! Car c’est vous qui devez maintenant trouver une idée de repas… Et si possible, équilibrée.

Parce que oui, vos enfants, eux, seraient contents, d’encore manger des pâtes ! Mais bon, au niveau nutritionnel, 3 jours de suite, vous pensez que ce n’est pas top, et culpabilisez. 

Et si je vous disais qu’avec une bonne organisation et en incluant votre famille dans les changements, tout serait plus facile ?  

Je vous partage ici 5 astuces pour vous faciliter les repas du soir. 

S’organiser en cuisine, pour gagner du temps

De nos jours, tout le monde cherche à mieux s’organiser pour simplifier son quotidien, gagner du temps ou être moins stressé.  

Si vous voulez manger sainement, de manière équilibrée sans vous casser la tête, la cuisine doit faire partie de votre organisation globale !

Cette organisation en cuisine passe notamment par :

  • Avoir les bons aliments chez vous. Si vos armoires sont remplies de produits sains, vous cuisinerez naturellement plus sainement. Troquez, par exemple, le paquet de pâtes blanches par des pâtes complètes. Ayez toujours une boîte de thon ou de sardines pour leurs oméga-3… Découvrez ici les aliments à avoir tout le temps dans vos armoires.
  • Renflouer vos placards et votre congélateur. Vous terminez le paquet de riz ? Notez tout de suite cet ingrédient sur la liste de courses. Ayez toujours 2 ou 3 légumes natures et bio dans votre congélateur pour vous dépanner…
  • Avoir une cuisine rangée et organisée. Vous trouverez alors facilement et rapidement les ustensiles et aliments dont vous avez besoin. Gain de temps assuré.
  • Créer un planning des menus. C’est ce que nous allons voir ensemble maintenant !

Créer un planning des menus pour se faciliter les repas du soir

Organiser ses menus à l’avance permet de :

  • Diminuer votre charge mentale et d’être plus relax !
  • Avoir une alimentation plus équilibrée et plus saine.
  • Faire des économies (en évitant notamment le gaspillage alimentaire).
  • Gagner du temps !

Mais…

Ce n’est pas à vous de créer un planning toute seule !

D’ailleurs, si vous le préparez ensemble, vous aurez certainement moins de râleries à l’heure des repas :

Comment "trouver sa voie" en 3 étapes ? - spécial maman -

La réponse dans ma conférence-phare, enregistrée pour toi

  tes informations restent confidentielles.

« Maman, je n’aime pas les épinards ! »

« Maman, je voulais des nuggets ! »

« Chérie, elle est où la viande ?! »

Rassemblez votre famille et expliquez-leur que vous êtes une équipe. A partir d’aujourd’hui, le planning des menus se fera en famille !

Pourquoi planifier les repas du soir en famille ?

Quand vous planifiez en famille, c’est en général plus long, mais :

  • Vous aurez plus d’idées en fonction des goûts de chacun. 
  • Tout le monde aura participé à l’élaboration du menu. Donc, en théorie, personne ne devrait bouder les plats. 
  • Vous tiendrez plus facilement compte des activités de chacun « Sophie a 4h de sport le lundi, donc, elle a besoin d’une lunchbox rassasiante », « Thomas n’est pas là le mercredi soir »…
  • Vous en profiterez pour expliquer à vos enfants l’importance d’une bonne alimentation. 
  • C’est plus agréable d’être en famille que seule devant sa feuille et ses recettes de cuisine. 

Vous pouvez aussi alterner en fonction du temps dont vous disposez et des disponibilités de chacun.  

2.	Créer un planning des menus pour se faciliter les repas du soir

Les premières planifications vont peut-être vous sembler fastidieuses : prendre le temps de réfléchir aux menus, les organiser dans un planning, faire la liste de courses associées, le tour rapide de vos placards…

Rassurez-vous ! C’est comme vous remettre au sport : c’est difficile au départ, ça demande effort et persévérance mais rapidement les choses s’améliorent !

Astuce : En fonction de l’âge de votre enfant, dressez la liste des courses avec lui :

  • Il travaillera sa lecture en lisant les ingrédients nécessaires.
  • Il travaillera son écriture et son orthographe en les notant sur la liste de courses.

Qui cuisine ?

Maman cuisine (mais pas que !)

Dans votre foyer, c’est plutôt vous qui cuisinez d’habitude ? Ok. Déléguez alors d’autres tâches.

Par exemple, ma grande de 11 ans est chargée de vider le lave-vaisselle et ma seconde de 9 ans est chargée de déposer le linge propre dans les chambres de chacun.

Je réfléchis encore à la tâche à confier à mon petit bout de 4 ans 😅.

Votre enfant cuisine… avec vous

Pendant longtemps, je pensais qu’inviter mes enfants dans la cuisine me ferait perdre du temps. 

Les premières fois, c’est, en effet, souvent le cas. 

Cuisiner avec votre enfant vous demande, au départ, plus de patience car il y a toute une phase d’apprentissage mais ça en vaut vraiment la peine ! 

Ne précipitez pas votre enfant et soyez patiente. Ne faites pas les choses à sa place s’il en est capable. Il n’apprendra pas si vous ne lui laissez pas l’occasion d’essayer. Et si vous vous impatientez, respirez profondément 😊.

Votre enfant cuisine avec vous

Si votre enfant salit la cuisine, lâchez prise. Ce n’est, au fond, pas très grave. S’il met des épluchures ou de la farine par terre et que le sol est sale, c’est beaucoup moins important que toute la satisfaction qu’il aura acquis en cuisinant avec vous ! Nettoyez et rangez ensemble.

Prenez du recul aussi si ce n’est pas parfait. L’important, c’est ce que votre enfant s’intéresse, apprenne, participe et en retire un grande satisfaction et de bons repères alimentaires pour l’avenir !

Par la suite, vous gagnerez du temps car vous aurez de véritables commis en cuisine !

Comment procéder ?

  1. Choisissez le bon moment : pour que cette activité se déroule au mieux, cuisinez avec votre enfant lorsque vous avez du temps ! Si vous êtes pressée, vous serez stressée, plus vite énervée et ce moment pourrait vite se transformer en cris et en disputes.
  2. Préparez la cuisine : faites en sorte que le plan de travail soit dégagé et prêt à être utilisé pour cuisiner.
  3. On démarre en équipe : lisez ensemble toutes les étapes de la recette avant de commencer à cuisiner.

Astuce : Proposez-lui régulièrement une nouvelle recette avec un nouvel aliment. C’est ainsi qu’il connaîtra de plus en plus d’aliments et qu’il acceptera plus facilement de les manger.

Vous n’êtes pas encore convaincue ? 

Voici 15 raisons de cuisiner avec votre enfant

  1. Cuisiner avec votre enfant lui apprend de bonnes habitudes alimentaires dès le départ.
  2. Si vous lui montrez qu’on peut prendre du plaisir à cuisiner, il l’intégrera pour toute sa vie. Adulte, il cuisinera plus volontiers… à la place d’acheter des plats industriels.
  3. En vous voyant goûter et cuisiner de nouveaux aliments, il aura également plus tendance à le faire.
  4. Cuisinez ensemble les aliments qu’il aime mais également ceux qu’il n’aime pas. Il se familiarisera ainsi avec ceux-ci. 
  5. Cuisiner avec votre enfant vous permettra de passer un moment agréable ensemble, de partager une activité, de profiter de ce moment pour discuter, pour lui permettre de se confier à vous « mine de rien ». Cela augmentera la complicité que vous avez avec lui. 
  6. Cela peut rendre ce moment plus amusant pour vous, que d’être seule dans votre cuisine.
  7. Les enfants sont de nature curieuse. Proposez-lui de cuisiner avec vous, de manipuler les ingrédients et les ustensiles. Vous verrez, il sera sûrement motivé ! Que demander de plus comme jeu d’imitation que celui-ci : imiter papa et maman « en vrai » et pas avec une dînette ? Et on sait que les jeux d’imitation ont beaucoup de succès… Voyez dans les magazines de jeux le nombre de jouets dédiés à ça !
  8. Votre enfant découvrira les aliments entiers avant qu’ils ne soient découpés ou réduits en purée ainsi que de nouveaux aliments. Il se familiarisera avec les textures, les odeurs et les saveurs des aliments. Il apprivoisera les aliments qu’il ne connaît pas, dont il se méfie.
  9. Cela développera son goût : est-ce salé ou sucré ? Doux ou granuleux ? Mou ou dur ? À quoi cela lui fait penser ? …
  10. Si votre enfant prépare le repas avec vous, il sera plus enclin à le manger par après
  11. Quand vous souhaitez intégrer un nouvel aliment dans un repas, proposez-lui de le cuisiner ensemble. Il sera ensuite moins méfiant à le manger !
  12. Cette activité développera son estime de lui-même (« Je suis capable de faire ça », « C’est moi qui ait cuisiné ce délicieux repas », etc.).
  13. Cela développe également :
    • L’autonomie
    • La concentration 
    • L’habileté
    • La dextérité
    • Le sens des responsabilités.
  14. Au niveau scolaire, cela développe :
    • La lecture
    • L’écriture
    • Les compétences mathématiques (par exemple, en pesant les ingrédients, en comptant le nombre d’œufs à utiliser…)
  15. Et enfin, cuisiner avec votre enfant peut apporter « de la main d’œuvre », un petit coup de pouce pour laver les légumes, faire la vinaigrette de la salade… Vous gagnerez du temps en passant un agréable moment avec votre enfant.

Votre conjoint.e cuisine

Lui (ou elle) aussi fait partie de l’équipe ! 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : 

  • Vous cuisinez chacun un jour sur deux. 
  • Vous cuisinez et il/elle gère les douches et devoirs des enfants.
  • Ou l’inverse !

Faites en fonction de votre réalité. 

ATTENTION ! Une règle essentielle ! Votre enfant ou votre conjoint.e vous aide en cuisine ? Alors pas de critique. Même s’ils ne font pas « à votre manière ».

Conseillez, encouragez, aidez… Mais surtout, essayez de rester positive !

Soyez diplomate et patiente 🧘‍♀️. Plus ils vous aideront, plus ils s’amélioreront.

Cuisiner en grande quantité

Cuisiner « en grande quantité » consiste à maximiser le temps passé en cuisine. 

À chaque fois que vous cuisinez, doublez ou même triplez les quantités ! Contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n’est pas beaucoup plus long (vous sortirez une seule fois les ustensiles, vous ne les laverez qu’une seule fois…) et ça vous fera gagner du temps par la suite ! 

Cette technique fonctionne pour de nombreux plats : lasagnes, mijotés, soupes, boulettes…

Et ça vaut aussi pour les goûters et les pancakes du petit-déjeuner !

Vous avez un imprévu ? Vous n’avez pas envie de cuisiner ? Hop ! Il vous suffit de sortir un plat du congélateur. 

Avec cette technique, vous pouvez bénéficier d’une semaine de répit tous les 15 jours ! Expliqué autrement : si vous cuisinez en grande quantité 3x par semaine, tous les 15 jours vous n’aurez aucun dîner à préparer. Ça donne envie ça, non ? 

N’oubliez pas de mettre votre famille à contribution pour éplucher et couper les ingrédients !

N’oubliez pas de mettre votre famille à contribution pour éplucher et couper les ingrédients !

Vous n’avez vraiment plus l’énergie ou le temps de cuisiner un « bon » repas du soir

Aucun soucis ! 

Parfois, il faut juste lâcher-prise. S’écouter et rester bienveillante avec soi-même.

L’équilibre alimentaire se joue sur la semaine, pas sur la journée. Alors zen. Respirez. 

Si un soir, vous manquez de temps ou vous n’avez plus l’énergie de cuisiner un repas sain, no stress. 

Pour des repas sains le soir, tout en prenant soin de vous

En modifiant petit à petit votre manière de fonctionner, vous allez rentrer dans un cercle vertueux : 

Plus de soutien de la famille + une meilleure organisation = plus zen et repas plus équilibrés (fini les pâtes jambon-fromage car vous manquez d’inspiration ou de temps) = plus d’énergie car vous mangerez mieux…

Pour vous aider encore davantage, j’ai co-écrit, avec Lucile Baladier, le livre « Simplifiez-vous la cuisine ! S’organiser en 10 étapes pour des repas rapides et sains au quotidien »

le livre « Simplifiez-vous la cuisine ! S’organiser en 10 étapes pour des repas rapides et sains au quotidien »

Par ce livre, nous souhaitons aider tous les parents débordés qui ont à cœur de nourrir sainement leur famille mais qui, dans la course quotidienne, n’y parviennent pas.

Nous avons travaillé une année à ce projet : documentations, recherches, expériences… pour vous offrir LE MEILLEUR !

J’aurais aimé avoir ce livre il y a quelques années. Il m’aurait permis de gagner énormément de temps, d’avoir tout de suite les bonnes clés pour ne plus me prendre la tête en cuisine !

Vous souhaitez d’autres conseils, astuces, recettes pour vous faciliter la vie en cuisine ? Rendez-vous sur Nutri-momes !

Nath, votre Conseillère en Nutrition

Tu es maman, et tu veux "trouver ta voie" ?

Découvre LE programme 100% dédiée aux mères, pour trouver et mettre en œuvre ton prochain projet pro’, sans y perdre ton équilibre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.