Comment optimiser mon profil LinkedIn pour trouver un emploi ?

By Mathieu

La vie du chercheur actif d’emploi (ou le cauchemar ?)

Voilà comment ça se passe, quand tu es en recherche d’emploi :

Attente quotidienne d’une offre d’emploi correspondant à peu près à ta recherche, avec balayage semi-désespéré de tous les job-boards français, à peu près tous les matins.

En attendant la parution de cette hypothétique offre d’emploi qui contiendrait tes mots-clés, tu saupoudres allègrement (mais quand même un peu au pif) de tes candidatures spontanées (et sans réelle méthode), les entreprises que tu connais.

Un matin, alors que tu es encore en pyjama, à tenter de nouveaux mots-clés sur le site de l’APEC, une offre d’emploi qui correspond à peu près à ta recherche arrive enfin.

La fourchette de salaire proposée n’est pas satisfaisante et le boulot est un peu loin, mais tu y réponds quand même. Parce que tu veux un entretien, juste un entretien d’embauche, un minuscule entretien d’embauche de rien du tout, qui te donnera l’occasion de faire tes preuves, juste une fois.

Tu envoies ton CV et ta lettre de motivation via le site de l’APEC (mais ça marche aussi pour Cadremploi et les autres), parce que tu n’as pas le nom du contact, et que le job-board te demande de postuler en ligne.

Là, commence l’agaçante attente, mais tu continues de balayer. Et là, ta boite mail siffle. Non, ça n’est pas une convocation à un entretien pour l’annonce à laquelle tu as postulé hier, c’est juste l’APEC qui te dit qu’elle a transmis ta candidature…

Au bout de 2 jours, ta boite mail re-siffle. Ah, non plus. Là, c’est l’entreprise en question qui t’envoie un mail automatique pour te dire que si sous 3 semaines tu n’as toujours pas de réponse, c’est qu’il faut oublier…(mais qu’on se garde quand même le droit, selon la loi informatique et libertés, de conserver ta candidature blablabla).

Et hop, on retourne sur le site de l’APEC…

Sympa, d’être en « recherche active » d’emploi, hein ?

Et ben non, c’est fatigant, épuisant, et pour la plupart des gens, ça casse l’estime de soi.

Alors je t’invite à passer à la recherche d’emploi 2.0.

Celle qui est vraiment « active », dans le sens où tu vas passer nettement moins de temps à ATTENDRE.

Qu’est-ce que la recherche d’emploi 2.0 ?

Tes meilleurs alliés pour ta recherche d’emploi 2.0 sont les réseaux sociaux professionnels. N’attends plus, file sur LinkedIn pour te créer un profil.

Tu as non seulement besoin d’en créer un, mais aussi de le faire vivre.

Que tu sois « en recherche active » ou « à l’écoute des opportunités », nous revenons dans ce billet, point par point, sur les éléments de ton profil LinkedIn, qui constitueront un support parfait et complémentaire à ton CV papier, pour ta recherche d’emploi.

Je choisis de te présenter le profil LinkedIn plutôt que Viadeo pour plusieurs raisons : LinkedIn est en train de littéralement manger Viadeo, en nombre d’utilisateurs.

De plus, LinkedIn propose davantage de fonctionnalités gratuites que Viadeo (qui te demande très vite de passer en version payante si tu veux l’utiliser correctement.)

Et personnellement, je préfère l’interface LinkedIn, tout simplement.

Créer un profil LinkedIn parfait pour ma recherche d’emploi

Voici comment faire, rubrique après rubrique.

  • Ton nom sur LinkedIn

Pas de difficulté particulière, ton profil LinkedIn est nominatif et doit tout simplement contenir ton nom et ton prénom. Pas d’utilisation de pseudo comme sur Facebook, ici ça n’a pas de sens.

  • Faut-il obligatoirement avoir un profil avec photo sur LinkedIn ?

Pour ceux et celles qui essaieraient de négocier la non-présence de leur photo sur leur profil LinkedIn, n’essayez même pas… Ton profil parle de toi, et la photo le personnalise. Elle te rend distinct et plus visible. Elle est donc indispensable. Elle doit être professionnelle, et tu dois être seul.e dessus. À ce propos, tu peux lire cet article qui t’apprend ce qu’est une bonne photo Linkedin (sans forcément faire appel à un photographe)

  • Quel titre choisir sur LinkedIn ?

Sous ton nom, tu dois donner un titre à ton profil. Choisis un titre de profil qui contiendra un ou plusieurs mots-clés, pour lesquels tu as envie d’être trouvé.e sur LinkedIn. Ton titre doit être accrocheur pour susciter l’intérêt de tes lecteurs, et leur donner envie de lire ton “Résumé”.

  • Combien de relations faut-il avoir sur LinkedIn ?

Plus tu auras de relations, plus tu seras visible, et plus tu verras les autres et auras des occasions d’échanger avec eux (et d’être vu.e par leurs contacts). Dis-toi qu’à chaque fois que tu agis sur le réseau, ne serait-ce qu’en cliquant sur « J’aime » sous une publication, tes relations verront ton activité.

Te voir, c’est mieux te connaître.

Je t’invite à passer le seuil des 500 relations, tout en gardant à l’esprit que les demandes de mises en contact doivent être pertinentes et qualifiées.

Envoie tes demandes de mises en relation sur Linkedin en fonction de certains critères importants pour toi, et pas aléatoirement : Niveau de contact, zone géographique, métier-cible, entreprises qui t’intéressent, anciens diplômés ,etc.

  • Remplir tes données de contact sur LinkedIn

Ensuite,tu dois remplir tes coordonnées professionnelles. Rien de compliqué pour l’email et le numéro de téléphone. Tu peux ainsi être contacté directement par mail et téléphone par tes relations de niveau 1.

Je t’invite également à insérer dans cette rubrique, des liens vers tes autres pages sociales, comme Facebook et Twitter. Les recruteurs vont trèèèès souvent aller à la pêche aux infos sur ta page Facebook, quand ils seront dans une démarche de validation de ta candidature.

Donc si tu choisis de ne pas sécuriser ton profil Facebook perso, fais en sorte qu’il soit propre et professionnel.

Si tu as un blog, c’est aussi dans cette rubrique que ça se passe pour y insérer le lien.

Pense aussi à personnaliser l’URL de ton profil public, que LinkedIn t’as attribué par défaut. C’est plus esthétique, et ça référence mieux ton profil. Rends-le ainsi lisible, pour qu’il soit joliment “copié-collable” sur ton CV.

  • Comment remplir la partie « Résumé » sur LinkedIn ?

La partie « Résumé », sur LinkedIn, est la porte d’entrée de ton lecteur sur ton profil, et ce qui va lui donner envie d’aller plus loin. Tu dois faire le pitch de qui tu es/ce que tu fais/ ce que tu cherches. 

Oui, dis-toi que lorsque tu tapes un élément dans la barre de recherche de LinkedIn, c’est un peu un mini-Google qui se met en marche pour t’apporter une liste de résultats, et cette recherche est basée en partie sur tes mots-clés.

Dans cette partie « Résumé », emploie la première personne du singulier car tu t’adresses directement à tes lecteurs pour leur parler de toi, dans l’optique d’un échange IRL à venir (IRL, c’est « In Real Life » 😉

Dans cette partie Résumé, tu dois énoncer clairement tes cibles, afin qu’elles puissent rapidement s’identifier. D’ailleurs, les connais-tu, tes cibles, dans le cadre de ta recherche d’emploi ? Elles doivent être claires : Plus elles seront claires, plus ton message à leur adresser le sera 🙂

Au bas de la partie Résumé de LinkedIn, tu peux ajouter du contenu media, pour compléter ta présentation. Cela peut-être un lien vers une vidéo par exemple, et ça apporte vraiment un plus.

  • Comment remplir la partie expérience dans LinkedIn ?

Le détail de tes expériences professionnelles est important à remplir dans LinkedIn, car le recruteur va venir y trouver des informations complémentaires à celles qui sont sur ton CV papier. Sois vigilant.e à la cohérence de ton parcours, le recruteur doit pouvoir y trouver des informations complémentaires, et non contradictoires (attention à la cohérence des dates, par exemple…).

Donc tu peux te lâcher sur la description de tes missions, tant que ton Résumé est synthétique. Pour chacune de tes missions, tu as la possibilité de te faire recommander par l’une ou plusieurs de tes références, et toujours d’y ajouter du contenu média (vidéo, fichier, lien…). Pour obtenir des recommandations, donnes-en à ton tour, et sollicite-les.

  • Qu’est-ce que l’endossement de compétences sur LinkedIn ?

Pour crédibiliser ton parcours, LinkedIn, t’offre la possibilité de te faire recommander par tes références, comme nous l’avons dit plus haut. Mais de manière plus rapide et plus synthétique (sans rédaction), tu peux aussi faire endosser tes compétences. Rendez-vous sur la rubrique « Compétences », choisis une liste des compétences pour lesquelles tu souhaites voir apparaître des confirmations de la part de tes relations, et commence à endosser toi-même celles des autres, de manière à en recevoir à ton tour.

Attention, il n’est pas question ici de distribuer des endossements au hasard. Les recommandations doivent être réelles et qualifiées. On repère très vite les endossements et recommandations de complaisance. D’ailleurs, pour ma part, je ne confirme pas systématiquement les compétences en retour des gens qui confirment les miennes…tout simplement parce que parfois, je ne connais pas forcément leur façon de travailler, et je ne suis pas en mesure de m’engager à les confirmer.

  • Obtenir des recommandations sur LinkedIn

C’est le même principe que d’obtenir des lettres de recommandations IRL. Quand on les demande, on a plus de chances de les obtenir 🙂

L’idéal est d’avoir une recommandation pour chaque expérience/étape/projet.

  • Remplir la rubrique Formation sur LinkedIn

Même principe que pour le remplissage de la rubrique Expériences. Sois cohérent dans les dates, ajoute du contenu média quand tu le peux, et quand cela te met en valeur, tout en intéressant tes cibles.

  • Suivre des groupes et des entreprises sur LinkedIn

Il est très important de suivre les groupes et les entreprises qui constituent ton domaine d’expertise (ou autre, en fonction de ta stratégie de communication). Ainsi, tu peux réagir, interagir, commenter, solliciter les membres de ces mêmes groupes, pour étoffer ta communauté, et être visible, encore une fois, par les bonnes personnes pour toi.

  • Les autres rubriques

Plus tu vas  donner d’informations sur toi et ton parcours, plus tu vas te créer d’occasions de susciter l’intérêt de ton lecteur. Ainsi, LinkedIn te propose encore d’autres rubriques, comme les causes pour lesquelles tu t’engages, les projets auxquels tu contribues ou collabores, les différents prix et distinctions que tu as pu obtenir.

  • Comment mettre à jour ton statut LinkedIn

Une fois que tu auras rempli toutes ces rubriques, tu vas pouvoir commencer à réseauter, c’est-à-dire interagir, et te conduire avec les gens que tu croises ou que tu y rencontres, comme avec les gens que tu aurais rencontré IRL, parce que ce sont les mêmes.

Tu vas pouvoir démontrer ton expertise dans ton domaine, et exprimer ta personnalité sympathique et volontaire en discutant, réagissant, écrivant, publiant, veillant, remerciant, sollicitant, rendant service à ta communauté. C’est là que commence le boulot de réseautage ! Et si celui-ci est bien fait, tu auras vraiment un avantage par rapport aux candidats “1.0”, dont je te racontais l’histoire au début de cet article…).

En gros, tu dois quotidiennement (au moins) mettre à jour ton statut, de manière à démontrer ton expertise à tes cibles. Tout cela ne se fait pas au hasard, ça s’apprend (mais ça vient vite).

Mathieu