Les huit erreurs à ne pas commettre sur votre CV

Bien que le CV ne soit plus ton seul outil de communication pour trouver un emploi, te faire connaître, ou postuler pour une mobilité interne, il reste toujours une porte d’entrée essentielle vers les recruteurs, et tu dois le soigner.

Le CV a changé

Ces dernières années, le CV a changé.

Le recrutement aussi a changé, d’ailleurs.

Surtout depuis la crise de 2008, même si aujourd’hui, ça semble aller de mieux en mieux. Les offres d’emploi sont de moins en moins nombreuses, tandis que le nombre de candidats l’est de plus en plus, de manière mécanique, avec notamment le phénomène de digitalisation des candidatures (on postule maintenant en 1 clic, et les recruteurs sont submergés d’informations…)

La conséquence première de ce phénomène est donc que les recruteurs doivent faire le tri dans un nombre grandissant de candidatures (« recruteur » étant ici un terme générique qui englobe tous les gens qui, à un moment donné du processus de recrutement, vont te sélectionner (ou pas), en se basant sur ton outil CV).

Aujourd’hui, un recruteur exécute la première lecture de ton CV en…7 à 11 secondes en moyenne.

Un peu court et pas très juste, pour un speed-dating visuel qui lui permettrait de mieux te connaître, non ?

Pas de panique, voici quelques conseils, pour éviter que cette épreuve la première lecture ne soit la dernière du processus de recrutement pour toi.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre sur ton CV ?

  • Erreur n°1 à ne pas commettre dans ton CV : Un mauvais objectif

Donner un titre à son CV, c’est tendance, et en plus ça te donne l’opportunité de donner une information percutante sur toi.

Tu peux choisir, en titre, d’énoncer ton objectif professionnel. Attention : Si l’objectif que tu énonces en titre paraît un peu fou ou incohérent par rapport à ton profil ou par rapport à l’offre d’emploi à laquelle tu postules, tu ne seras pas pris au sérieux et ton CV va finir dans la corbeille.

  • Erreur n°2 à ne pas commettre dans ton CV : Un contenu non ciblé

C’est super d’avoir une vie professionnelle pleine de belles, valorisantes et nombreuses expériences. Sauf que trop d’info tue l’info.

On a dit que le lecteur n’avait pas le temps, donc va à l’essentiel.

N’énonce que les détails de tes expériences, qui peuvent servir à ta candidature au poste auquel tu postules à l’instant T.

Tu dois donc faire des choix, et montrer que tu as l’esprit de synthèse.

  • Erreur n°3 à ne pas commettre dans ton CV : Des réalisations imprécises

Énoncer tes réalisations sur ton CV, c’est bien.

C’est même recommandé, puisque cela vient justifier tes expériences, et montrer que tu es orienté « résultats ».

Sauf qu’une réalisation imprécise ou invérifiable, ça ne compte pas.

Sois précis, sois chiffré, sois professionnel

(PS : 👉🏼 Je te propose un exercice dans cet autre article, pour te permettre de trouver les bons chiffres à mettre sur ton CV)

Et pense, le jour de l’entretien, à amener avec toi les preuves de tes réalisations (encore une fois, uniquement celles qui sont intéressantes pour le poste. Donc, on cible).

Quiz spécial maman

« Es-tu (réellement) prête à changer de vie professionnelle ? »

Je fais le test
  • Erreur n°4 à ne pas commettre dans ton CV : Pas de photo

Les apparences sont importantes, mais il n’y a pas que cela…Comme la concurrence est rude et que potentiellement, pour un même poste, les 5 derniers sur la short-list feraient bien l’affaire en termes de compétences, tout comme toi, c’est ta personnalité qui fera la différence.

La photo fait partie du package. Elle doit te ressembler. Elle doit rassurer le recruteur. Elle te rend distinct et mémorisable.

  • Erreur n°5 à ne pas commettre dans ton CV : le hobby bateau

La dernière rubrique du CV, souvent appelée « Divers », sert au recruteur à en savoir davantage sur toi.

Profite donc de cette opportunité pour parler de ce que tu fais dans le champ extra-professionnel, et dont la pratique va venir, encore une fois, servir ton objectif de candidature à l’instant T.

De grâce, évite de gâcher une ligne avec un (qui n’apporte aucune valeur ajoutée) « Lecture, cinéma, voyages » ! Parle de toi (du vrai toi). Utilise même ta passion pour donner une identité visuelle particulière à ton CV ou ton logo.

  • Erreur n°6 à ne pas commettre dans ton CV : les infos interdites

Ne joue pas avec le feu : Il est absolument interdit et hors de propos de parler sur ton CV d’une éventuelle croyance religieuse, de ton orientation sexuelle, de tes choix politiques ou encore de ta santé (sauf, si tu le décides, pour donner une info pour un handicap qui nécessiterait un aménagement du poste, par exemple).

Si tout cela est vraiment important pour toi, il existe d’autres endroits pour le faire, comme ton blog ou tes réseaux sociaux (même si l’exercice est plutôt périlleux, si tu es en recherche d’emploi).

Perso, je te le déconseille : Garde tes opinions et orientations pour toi, c’est trop segmentant.

  • Erreur n°7 à ne pas commettre dans ton CV : les fautes d’orthographe

Faire une faute d’orthographe dans son CV, c’est comme exprimer clairement au recruteur que tu es euh…comment dire.

Paresseux ? Négligeant ? Brouillon ?

Donc pas de secret : Tu dois te relire plusieurs fois, et te faire relire par quelqu’un. Montre que cette candidature est importante pour toi, et que tu as été rigoureux, et que tu es consciencieux. (Ça, c’est vrai aussi pour la lettre de motivation, d’ailleurs.)

  • Erreur n°8 à ne pas commettre dans ton CV : une adresse mail inappropriée

Pour ta recherche d’emploi, crée-toi une adresse mail professionnelle et dédiée, au cas où tu n’en aurais pas encore.

Tu imagines le recruteur qui souhaite répondre à ton candidature pour te convoquer à un entretien, et qui découvre que son candidat est en fait…bogoss31000@hotmail.quelquechose ? Ou encore alcapone69 ? (Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait purement fortuite 😉 )

Bref, sois professionnel.

En plus, une boîte mail dédiée à ta recherche d’emploi te permettra de suivre tes candidatures plus facilement et plus clairement.

Alors, qu’en penses-tu ? C’est du bon sens ? Si tu savais ! En tous cas, n’oublie pas : « On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression ». Alors soigne bien ton CV, car il représente souvent le premier contact que tu auras avec un recruteur potentiel.

Quiz spécial maman

« Es-tu (réellement) prête à changer de vie professionnelle ? »

Je fais le test

Cet article a 2 commentaires

  1. LACHWA

    Bonjour,
    Merci pour ce sujet très intéressant et empreint bon sens…
    Bien Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.