You are currently viewing 5 conseils pour une lettre de motivation réussie

“On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression”.

Et en matière de recherche d’emploi, cette première impression, c’est souvent encore le couple CV + Lettre de motivation.

C’est bien en fonction de ces outils, que le recruteur va te ranger sur la pile n°1 (« un grand oui ! »), la pile n°2 (« oui, mais »), ou pas de pile du tout (corbeille).

Comme je sais que tu le voulais, cet entretien, je te conseille de vérifier minutieusement ces 5 points avant de cliquer sur « Envoyer ma candidature »…

Dans ta lettre de motivation : Vérifie ton orthographe

Rien de pire que de s’être cassé la tête à écrire une lettre de motivation, si à peine envoyée, tu réalises que tu as fait des fautes d’orthographe. Trop tard, tu ne seras pas rappelé !

Si tu n’as pas pris la peine de relire ta lettre à fond, tu imagines ce que le recruteur pourrait penser de toi, en t’imaginant aux responsabilités dans son entreprise…

C’est d’ailleurs une grosse responsabilité pour lui, vis-à-vis de son propre boss, (ou de son client si c’est un cabinet de recrutement) que de sélectionner correctement avec soin, et en fonction de critères spécifiques.

Alors il ne va sûrement pas prendre le risque d’aller plus loin avec toi, si tu n’es pas pro sur l’exercice de la candidature.

Donc sois pro, et…RELIS, RELIS, et FAIS RELIRE.

Dans ta lettre de motivation, ne sois pas étouffant de formalisme

L’idée de la lettre de motivation est de permettre au recruteur de savoir qui tu es, pourquoi tu postules, et comment tu travailles.

Dévoile ta personnalité avec tes mots, et ta façon de voir les choses. Les recruteurs sont friands de candidats ayant “une vision”, qui sortent du lot en amenant de la fraîcheur.

Les termes techniques et le détail de tes expériences est déjà dans ton CV, ne tombe pas dans le piège de la répétition. Il faut que la lettre lui apporte des informations en plus, de la valeur ajoutée.

La plupart des lettres de motivation sont maladroites, parce que les candidats se mettent une pression énorme à écrire quelque chose de trop formel, sans rien oublier.

Personnellement, je crois que la simplicité, ça paye : Si tu es si motivé pour le poste, dis-le, tout simplement ! Arrête les phrases alambiquées de 12 lignes au participe présent, et explique juste pourquoi postuler ici a du sens pour toi.

Conseil : Sois donc clair, efficace et montre ton enthousiasme. Explique pourquoi tu veux le job, et parle-lui comme s’il était en face de toi. Ça lui fera moins mal au crâne. :)) Et puis le fameux “vous, moi, nous” a vécu. Tu peux oser autre chose : Un Powerpoint, une vidéo, des tirets, du graphisme…bref, tout ce qui te fera sortir du lot.

Dans ta lettre de motivation, donne suffisamment d’information

Pas de lettre trop longue, tu vas le perdre (il en a 72 autres à lire derrière).Vise environ 200/250 mots maximum, juste pour résumer en quoi tu es le candidat idéal.

Conseil : Mets-le focus sur les succès dont tu es fier (et pas toutes tes expériences, c’est DEJA sur ton CV, on l’a déjà dit), et qui vont te servir pour ce qu’on attend de toi dans le poste en question. Par contre, on t’invite à parler de tes soft skills… en fait, tu dois reprendre les mots-clés de l’annonce.

On oublie le “à l’attention de la personne en charge de…”, et on oublie aussi le « Chère Madame, cher Monsieur ». Fais ce que tu peux pour trouver le nom de la personne qui recrute pour le poste, et adresse ton courrier directement à cette personne. Bref, fais tout ce qu’il faut pour ne pas paraître fainéant ou moyennent intéressé. Eh oui, tu envoies bien ta candidature à une vraie personne…

Conseil : Trouve le nom de ton interlocuteur sur les réseaux sociaux comme Linkedin, ou prends tout simplement le téléphone pour demander les « nom/adresse mail de la personne en question, car ^tu souhaites “lui adresser un courrier ».

Dans ta lettre de motivation : Vends-toi !

Tu l’as bien compris, on ne répète pas ce qu’il y a déjà dans le CV, c’est inutile. Donc explique pourquoi tu veux travailler pour cette entreprise, parle-leur de ce que tu pourrais faire à ce poste (pour l’équipe, pour le service, pour l’entreprise, bref, de ce qu’elle t’inspire, et de comment tu t’y projettes).

Conseil : Parle-leur clairement des différentes distinctions, résultats ou gratifications que tu as obtenues auparavant. Chiffre quand tu peux chiffrer. Bref, c’est le moment de donner des preuves.

À propos de l'autrice / auteur de cet article

Bérangère TOUCHEMANN

Après 8 ans à la tête de mon cabinet de coaching et transitions professionnelles et de ce blog qui a vu passer plus de 3 millions de lecteurs et lectrices, j’ai décidé de passer la main ! Ce blog appartient maintenant à mon équipe, que j’ai sélectionnée, formée et mentorée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.